• R�duire la taille du texte
  • Taille par d�faut
  • Agrandir la taille du texte

Suivez Cap-Ergo sur FacebookPage Cap-Ergo sur Facebook

Les étapes de la vie

La grossesse et l'accouchement

Bien que l'ergothérapeute soit peu en contact directe avec des femmes enceintes, il nous paraît important d'évoquer ce temps fort de la vie afin d'avoir les outils de compréhension nécessaires pour mieux connaître la patiente, un membre de la famille, effectuer l'anamnèse...
De part le monde, la grossesse et l'accouchement reste principalement une histoire de femmes dont il faut parler entre femmes. Ce qui peut expliquer certains comportements de résistance de la part de la femme elle-même ou de son entourage lorsque le professionnel de santé est un homme. Cependant, ne généralisons pas et privilégions une analyse individuelle de chacun.
De plus la majorité des cultures considère que la venue au monde d'un enfant est un événement ayant une grande importance au sein de la famille et de la communauté (excepté dans les situations de grande précarité, abus sexuels ...). Certaines zones culturelles accordent une plus grande importance à la venue au monde d'un garçon afin de préserver la lignée patriarcale.
La stérilité du couple entraîne souvent une grande émotion et engendre des problématiques. La grossesse, l'accouchement et l'allaitement (qui peut durer deux ans ou plus) correspondent à des moments très importants de la vie, ils sont accompagnés de nombreuses croyances, pratiques, régimes alimentaires ...
Quelques exemples :

  • Au Maghreb, les massages à l'huile d'olive sont recommandés pour la peau et pour éloigner la maladie chez les nourrissons
  • Les femmes africaines et chinoises devront contrôler toutes leurs émotions et ne pas exprimer la douleur lors de l'accouchement.
  • Certaines familles ont des pratiques très spécifiques pour éliminer le placenta après l'accouchement
  • Pour certaines personnes africaines, la conception de l'enfant est réalisée à trois : le spermatozoïde, l'ovule, et l'esprit d'un ancêtre qui veillera ou persécutera sur l'enfant toute sa vie

L'enfance et l'adolescence
La place de l'enfant dans une culture résulte d'un ensemble de rites et de pratiques dès sa naissance. Certaines valeurs culturelles sont transmises soit par le groupe dans les sociétés collectivistes et par un nombre plus restreint d'individu dans les sociétés individualistes (souvent les parents uniquement). Les enfants évoluent donc dans une dynamique collective très différente, le professionnel doit en avoir conscience afin de trouver sa place et d'établir une relation avec la famille pour une prise en charge optimale de l'enfant. Notons que l'autorité parentale peut être matriarcale, patriarcale, attribuée aux deux parents ou à une personne extérieure à a famille. Notons que la religion est transmise par la mère (chez les juifs) ou par le père (chez les musulmans). Religieusement ou culturellement les garçons juifs et musulmans seront circoncis (autrefois également pratiqué chez le catholiques), l'âge étant très variable et certaines filles seront excisées (pratique de plus en plus contestée par les femmes concernées et interdite chez les occidentaux).
Quelques exemples :

  • Dans de nombreuses cultures les enfants sont protégés par des amulettes qu'il faut éviter de toucher.
  • Les enfants pourront avoir le crâne rasé, signe de purification
  • Pour protéger les enfants des mauvais esprits certains associeront systématiquement un compliment avec un mot dépréciatif pour compenser
  • Certains bâtiront l'éducation de l'enfant sur la frustration et le contrôle de soi (contrôle de l'enfant), alors que d'autres se baseront sur la pleine satisfaction (contrôle de l'environnement de l'enfant).

L'adolescence est très longue dans certaines régions du monde et très courte dans d'autres. Cette période est marquée par la recherche d'identité. Elle pourra être reconnue et soutenue par la société comme dans certaines cultures africaines où le passage de l'enfance à l'âge adulte est marqué par des rites de passage de quelques jours. Les ergothérapeutes travaillant dans leur pays d'origine pourront être amenés à prendre en charge des adolescents issus de l'immigration. Ces jeunes peuvent avoir une recherche identitaire éprouvante de part leurs tiraillements entre la culture de leurs parents et celle du pays d'accueil.

L'adulte
Bien qu'il y ait des spécificités culturelles, globalement l'âge adulte est caractérisé par le mariage, la fondation d'une famille, et en prendre soins.

La vieillesse, la mort
La personne vieillissante au sein d'une société collectiviste ou individualiste n'aura pas la même place. Certaines personnes en prenant de l'âge prennent de l'importance de par leurs vécus et leurs connaissances alors que d'autres se sentent inutiles et dépassées. La place de la personne âgée au sein de la famille et le respect qui lui est dû en découle. Certaines croyances ou absences de croyances associeront la vieillesse à la peur de la mort, à la souffrance, contrairement à la sérénité. Les derniers instants de vie et la mort impliquent de nombreuses croyances et pratiques concernant le défunt et sa famille.
Quelques exemples :

  • « Un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle » Amadou Hampaté Bâ
  • A la fin de sa vie l'indou va être renonçant c'est-à-dire, qu'il va se détacher de ses liens affectifs, matériels, psychologiques ...