• R�duire la taille du texte
  • Taille par d�faut
  • Agrandir la taille du texte

Suivez Cap-Ergo sur FacebookPage Cap-Ergo sur Facebook

Compétences interculturelles

Pour développer des compétences interculturelles, il est nécessaire de travailler dans un premier temps sur ses propres représentations psychiques (préjugés et stéréotypes) ainsi que sur ses modalités d'approche de l'autre. Les analyser permet une meilleure décentration et, donc, une meilleure disponibilité pour assimiler les différents apprentissages de communication et les connaissances interculturelles. Ces derniers peuvent être acquis par la théorie et la pratique. Il s'agit souvent d'un long travail sur soi, sur sa culture d'origine et sur celle des autres.

Les compétences interculturelles peuvent être définies comme « la capacité d'un individu à échanger de l'information de façon efficace et appropriée avec des individus culturellement différents. » (Rogers et Steinfatt, 1999). De plus ces chercheurs américains ont définit quatre étapes d'apprentissage de compétences interculturelles :
1. La compétence allocentrique : l'empathie, la décentration.
2. Les compétences générales de communication : pouvoir établir une communication avec autrui
3. Les compétences générales de communication interculturelle : pouvoir établir une communication en situation interculturelle en connaissant l'enjeu que cela représente et les obstacles qui peuvent être rencontré.

D'une manière générale, il peut être définit cinq antagonistes culturels. Il est important d'en avoir connaissance afin qu'ils ne constituent pas un obstacle à la communication :

  • Les raisonnements dans les sociétés collectivistes/individualistes
  • Le contrôle et les comportements face aux événements et imprévus du quotidien
  • La répartition des rôles hommes/femmes
  • La conception de l'inégalité
  • Les projections possibles à court terme/long terme
4. Les compétences interculturelles spécifiques : approfondir ses connaissances sur les différentes cultures.

D'après Markus BREDENDIECK, il existe quatre stratégies interculturelles :